RE2020 la maison devient plus écologique

Bruno Petit, entreprise de construction de maison qui est en constante évolution applique la RE2020. Finie la RT2012, place à la réglementation environnementale 2020. Cette dernière entre en application au niveau national sur les dépôts de permis de construire à compter du 1er janvier 2022.

 

𝐐𝐮’𝐞𝐬𝐭 𝐜𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐥𝐚 𝐑𝐄𝟐𝟎𝟐𝟎 ?

La RE2020 (Réglementation Environnementale 2020) fera suite à la RT2012 (Réglementation Thermique 2012). Il s’agit d’une nouvelle étape vers une réglementation environnementale des bâtiments neufs plus ambitieuse contre le changement climatique en apportant des solutions pour s’y adapter. Une réglementation pour des bâtiments bas-carbone, qui promeut la diversité des modes constructifs et de la mixité des matériaux, afin de réduire la consommation énergétique et améliorer l’isolation.

L’intérêt de cette nouvelle règlementation c’est de construire des maisons :

  • Plus économe en énergie,
  • Plus confortable en été comme en hiver,
  • Plus respectueuse de l’environnement.

 

𝐋’𝐨𝐛𝐣𝐞𝐜𝐭𝐢𝐟 𝐝𝐞 𝐜𝐞𝐭𝐭𝐞 𝐧𝐨𝐮𝐯𝐞𝐥𝐥𝐞 𝐫𝐞́𝐠𝐥𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 :

Diminuer l’impact sur le climat des bâtiments neufs”, pour inciter les acteurs du secteur à utiliser “des modes constructifs qui émettent peu de gaz à effet de serre ou qui permettent d’en stocker, tels que le recours aux matériaux biosourcés”. Mais aussi de favoriser la consommation de sources d’énergie décarbonées, comme la chaleur renouvelable.

Poursuivre l’amélioration de la performance énergétique et la baisse des consommations des bâtiments neufs.” La nouvelle réglementation veut aller encore plus loin que celle en place, particulièrement sur la performance de l’isolation et ce, quel que soit le mode de chauffage installé. Cela passe par “le renforcement de l’indicateur de besoin bioclimatique”.

Garantir aux habitants que leur logement sera adapté aux conditions climatiques futures, en introduisant un objectif de confort en été.” Avec des épisodes caniculaires de plus en plus fréquents et intenses du fait du changement climatique, les bâtiments devront y être mieux préparés.